De l'homosexualité [Was : 2 ans de perdu pour la France]
               Magic Bazar
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
09 Mai 2021, 21:57:46

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Vous cherchez une carte?

AccueilAccueil AideAide RechercherRechercher CalendrierCalendrier Ligue Ligue Chat Chat (0) Identifiez-vousIdentifiez-vous Inscrivez-vousInscrivez-vous
Pages: [1] 2 3 ... 7   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: De l'homosexualité [Was : 2 ans de perdu pour la France]  (Lu 30562 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« le: 26 Janvier 2006, 23:57:57 »

Citation de: CitéGay.com
Les parlementaires de droite de la Vème République érigent un modèle familial et sociétal qui s'arrête à la IVème !
Une mission parlementaire pour ça ! Des dizaines d'auditions de spécialistes et personnalités de la société civile pour ça ! Un travail d'un an pour ça !

En politique, on dit souvent que le meilleur moyen d'enterrer les problèmes est de créer une commission sur le sujet litigieux. On avait déclaré que cette mission débattrait, serait novatrice, au-delà des clivages politiques, et ne se priverait pas de formuler des propositions et bien rien, ou tout du moins pas grand-chose. Alors, si un cadre de débat a été ouvert, la volonté a été faite que les conclusions ne changent rien, ou si peu. Pire encore, le modèle familial et sociétal qui en ressort n'est pas celui de notre époque mais renvoie au triptyque Papa - Maman - Le chérubin, manque plus que le chien, et on a l'image d'Epinal dont Annick Lepettit pour le PS ironisait hier en parlant de la « famille Ricoré », dressée par le rapport de la mission parlementaire.

A l'origine, les velléités de mariage gay des associations LGBT, d'adoption par les couples homos, les problèmes rencontrés par les familles homoparentales et la dénonciation des carences et insuffisances du Pacs. Un premier cadre de réflexion avait été constitué par un groupe de travail sous l'égide du ministère de la Justice pour se pencher sur une réforme du Pacs que tous, y compris au sein de l'exécutif et au plus haut sommet de l'Etat, jugeaient nécessaire. On jouait la montre et remettait bien sûr à plus tard toute modification du cadre légal, prétextant des travaux à venir de la mission parlementaire sur la famille. A droite comme à gauche, comme au niveau des associations, il en ressortait que des situations discriminantes et inégalitaires frappaient encore les familles et les pacsés.

Pardon, depuis hier on ne devrait plus dire qu'un couple homosexuel, pacsé ou non, est une famille, ni même qu'une famille homoparentale en soit une, il conviendrait de parler comme le fait les membres du Collectif de parlementaires UMP-UDF contre l'homoparentalité, d'« accidents de la vie » ou pire, on devrait parler comme le député UMP Vanneste condamné au pénal de situation « anormale ». A en perdre son vocabulaire, pourtant la définition du dictionnaire renvoie à un « groupe formé par des personnes apparentées ou étroitement unies par alliance ou par accord mutuel ». Un couple homosexuel ou une famille homoparentale ne répondent-ils pas à cette définition ?

Donc les « accidentés de la vie », « anormaux » et autres « handicapés sociaux et familiaux », attendaient les conclusions de la mission parlementaire voulue par le président de l'Assemblée nationale. Jean-Louis Debré, en prélude, se demandait s'il est « possible de faire comme si l'on ne voyait rien ? » répondant que « ce serait plus commode, sans doute, mais pas très courageux ». Il ajoutait qu'« Il était temps de réfléchir ensemble, majorité et opposition confondues, à ces évolutions de notre société, avant que la passion ne domine trop la raison » concluant sur le fait qu'il ne veut pas « que l'on se retrouve dans la même situation que pour le pacs, où nous avons pris position avant tout en fonction d'une opposition droite-gauche. Sincèrement, je le regrette. Je crois que nous n'avions pas suffisamment réfléchi en amont. ». Et bien du courage, il n'y en a point, une opposition droite-gauche, il y en a une, et tout ce travail est peine perdue au regard des conclusions rendues hier par Valérie Pécresse, député UMP et rapporteur de la mission parlementaire.

La majorité UMP de la Mission (18 UMP, 8 PS, 2 UDF et 2 communistes) s'est prononcée contre l'ouverture du mariage aux couples du même sexe car le mariage est « un cadre exigeant de droits et de devoirs conçu pour permettre l'accueil et le développement harmonieux de l'enfant ». « A l'UMP, nous sommes attachés au principe fondamental de la filiation, un père, une mère, un enfant » martèle Valérie Pécresse qui ajoute que « Quand l'enfant est en jeu, il faut être prudent », évoquant l'application du principe de précaution à l'espèce. Parler de Principe de précaution sur ces sujets, comme on en parle en matière de risques environnementaux, fait toujours plaisir et en appeler à nos chère têtes blondes a de quoi rassurer les sorties d'école pourvoyeuses de bulletins dans les urnes ! Les socialistes n'ont pas adopté le rapport, Patrick Bloche, membre de la mission, dénonçant le conservatisme de la droite sur ces sujets alors que sur d'autres, moins idéologiques un consensus a été trouvé.

Le rapport écarte le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par des couples de même sexe. Voilà, circulez il n'y a rien à voir ! Sur le Pacs, le rapport fait des propositions a minima et qui répondent aux problèmes déjà connus à savoir : droit à la pension de réversion pour le partenaire survivant, mention à l'état civil facultative de la conclusion d'un Pacs, une journée de congé pour les partenaires pacsés, avantages en matière successorale, considérer comme travailleur à domicile la personne travaillant avec son partenaire et droit au conjoint survivant de rester gratuitement une année dans le logement en cas de décès de son partenaire. Au surplus un devoir de soutien entre les partenaires serait créé sans toutefois que l'on puisse clairement en connaître la nature.

Sur la mariage, l'adoption, la filiation et la parentalité, c'est donc un NON absolu au nom de « l'intérêt supérieur de l'enfant », bien sûr. Une «délégation de responsabilité parentale» pour les actes usuels de la vie de l'enfant en faveur du beau-père, de la belle-mère, d'un frère, d'une sour, des grands-parents (...) est proposée sans toutefois que cette délégation soit issue de la loi mais ferait l'objet d'un acte, notarié ou déclaratif, évitant ainsi de reconnaître in fine les droits du parent social dans le cadre d'une famille homoparentale en les réduisant à une autorisation écrite formelle, déclaration préalable, ou alors à un parrainage bis sans incidence sur l'autorité parentale elle-même ou sur la filiation.

Les réactions ne manquent pas déjà. Au final, les enjeux sur ces sujets seront abordés lors des prochaines échéances électorales, point sur lequel tout le monde s'accorde et chaque parti devra prendre position. Nous ne sommes plus au niveau des attentes mais à celui des propositions concrètes et des réalisations.

Soubi, mais où est passé notre cher devise : "Liberté, Égalité, Fraternité" ?? Pays de merde
« Dernière édition: 27 Janvier 2006, 23:55:46 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #1 le: 27 Janvier 2006, 16:35:36 »

Un autre article sur le sujet avec le points de vue d'autres parlementaires (dont certains de droites qui estime que ce fut aussi une perte de temps)
Citation de: Tétu.com
Rapport sur la famille : des réactions glaciales

Valérie Pecresse (UMP), rapporteure de la mission, a défendu les conclusions, en expliquant que l'objectif était de «donner une cohérence globale au mariage, au couple et à la filiation». Elle a notamment justifié l'absence de mesures sur l'homoparentalité, en raison de témoignages «contradictoires» sur cette question, qui n'auraient pas permis de montrer que «c'était dans l'intérêt de l'enfant». Mais Nadine Morano, qui s'était déjà exprimée en faveur du mariage et de l'adoption par les couples du même sexe, a qualifié le rapport d'«hypocrite». «Ce qui doit primer, c'est l'intérêt supérieur de l'enfant et de tous les enfants, y compris ceux des familles homoparentales», a souligné la députée UMP. Les propositions faites ne sont pas adaptées «à la réalité multiple des familles françaises et ne protègent pas tous les enfants», a-t-elle déploré. Patrick Bloche (PS) qui avait déjà déclaré hier que ce rapport était «conservateur», a justement expliqué que «la famille est là où les enfants sont» et qu'il faut donc protéger «tous» les enfants. Annick Le Petit (PS), également très déçue, a déclaré à Têtu que la délégation de la responsabilité parentale était une «mesure cosmétique». Pour la députée, «la droite française traduit bien les positions de l'Église sur le mariage. C'est quand même fou que ces gens-là, avec qui nous avons discuté pendant un an et qui avaient l'occasion de sortir du biologique, soient retombés dans leur postulat de départ». Elle a aussi regretté que seuls des experts aient été auditionnés, au détriment de témoignages des familles qui auraient pu partager leur expérience. Seule une certaine frange de l'UMP s'est réjoui des conclusions adoptées. Christine Boutin, tout d'abord, pour qui «le combat homosexuel ou le combat hétérosexuel, ce n'est plus le problème. L'enjeu, c'est de respecter l'altérité sexuelle, c'est rassembler le légal et le biologique. Sinon cela conduit à une société d'asservissement de l'homme contre l'homme.» De son côté, Jean-Marc Nesme a exprimé sa «satisfaction», au nom de l'«entente parlementaire» contre l'adoption par les couples homosexuels, des conclusions de la mission qui a rejoint les intérêts de cette entente. Il a néanmoins demandé «une clarification» sur les améliorations à apporter aux Pacs, dont il craint les «dérives».
Du côté associatif, les réactions aux conclusions de la mission parlementaire ont été glaciales. L'APGL, qui fut auditionnée à plusieurs reprises, souligne que la mission «a choisi de s'arc-bouter sur le triptyque PME (Parent, Maman, Enfant) et de négliger la nécessaire protection des autres familles et de leurs enfants. L'universalisme de la République est de plus en plus le communautarisme de la majorité.» L'APGL, qui note «quelques minuscules avancées», rappelle aussi que la possibilité de déléguer la responsabilité parentale à un tiers dans les actes de la vie quotidienne, n'est pas une délégation de l'autorité parentale: cela «infériorise‚ les millions de parents qui au sein des familles recomposées ou homoparentales s'impliquent dans l'éducation des enfants». Pour l'Inter-LGBT, la mission «plonge le droit de la famille dans le formol». Sos Homophobie dénonce «un rapport sur la famille conservateur qui nie les évolutions des modèles sociaux» et rappelle que les propositions relatives à l'amélioration du Pacs ont été présentées au garde des Sceaux en 2004, sans le gouvernement ne s'en saisisse depuis. Pour le Collectif contre l'homophobie, «toutes les repentances des responsables de l'UMP et de l'UDF sur leurs dérapages lors du vote du Pacs, toutes les déclarations d'intention des leaders de ces partis sur leurs supposées modernité et ouverture sont définitivement balayées» à la lecture du rapport. «Aujourd'hui force est de constater que la droite française est la plus archaïque du monde; en effet, elle continue à défendre une vision traditionaliste du mariage qui ne correspond plus à la réalité», poursuit le collectif. Chez GayLib, le mouvement des homos rattaché à l'UMP, la déception mêlée à une certaine désillusion semble forte: ce rapport «édifiant» et «rempli de contradictions» «n'est qu'un gage donné aux plus conservateurs de nos parlementaires». GayLib se félicite néanmoins des propositions sur le Pacs ainsi que de la possibilité d'utiliser «la délégation de responsabilité parentale à un tiers» même s'il s'agit «d'une proposition cache-misère qui minimise le rôle du parent non-légal». GayLib appelle Nicolas Sarkozy à «se saisir de ce sujet avec la modernité et le sens de l'équité que nous attendons de lui et de l'UMP». Mais est-il vraiment possible qu'ils soient entendus?


par Emmanuelle Cosse, Ursula Del Aguila

Vivement l'alternance qui permettra peut-être (au vue des propositions actuelles de tout les parties de gauche) de faire avancer ces questions dans le bon sens Smile

Soubi, vivement 2007  Twisted Evil
« Dernière édition: 18 Fvrier 2006, 06:20:41 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Thrond
professionnel des côtes
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1704


Voir le profil
« Répondre #2 le: 27 Janvier 2006, 19:54:24 »

Ou pas. J'ai pas l'impression que la gauche aujourd'hui soit vraiment à la hauteur...
Journalisée
Lionceau
Modo
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3189



Voir le profil
« Répondre #3 le: 27 Janvier 2006, 19:58:14 »


Soubi, vivement 2007  Twisted Evil

Pourquoi? au deuxieme tour tu votera qui entre de villepin et sarkozy?  Mr. Green

L'est drolement long ton article, t aurais pu directement mettre en gras le vif du sujet pour les feignants comme moi
Journalisée

Carpe diem Wink
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #4 le: 27 Janvier 2006, 20:11:11 »

Ou pas. J'ai pas l'impression que la gauche aujourd'hui soit vraiment à la hauteur...
Mais au moins il propose des avancés concrètes (du moment que c'est pas Ségolène qui passe car elle est plutôt rétrograde sur ces questions)

Pourquoi? au deuxieme tour tu votera qui entre de villepin et sarkozy?  Mr. Green
S'il faut vraiment voter alors Villepin car ce sera toujours mieux que Sarkozy (du moins de ce que l'on en voit actuellement).
Mais si c'est vraiment ça le 2nd tour alors il se pourrait bien que je ne vote pas.

L'est drolement long ton article, t aurais pu directement mettre en gras le vif du sujet pour les feignants comme moi

J'y penserais dans la soirée en même temps que la traduction des listes de Chalon.

Soubi, vivement que ça change Twisted Evil
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #5 le: 28 Janvier 2006, 00:04:50 »

Voilà les articles ont été modifiés dans le sens voulu par lionceau Mr. Green

Soubi, la lutte continue
« Dernière édition: 28 Janvier 2006, 00:08:08 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Yoann
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 265


Voir le profil
« Répondre #6 le: 28 Janvier 2006, 12:15:12 »

Par contre on attends toujours les listes de chalon traduites  Mr. Green
Journalisée
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #7 le: 31 Janvier 2006, 02:30:04 »

Par contre on attends toujours les listes de chalon traduites  Mr. Green


Mais mais mais ... c'est déjà fait Mr. Green

Soubi, comment ça je viens à peine de le mettre en ligne  Wink
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #8 le: 31 Janvier 2006, 13:51:13 »

Bon pour en revenir au sujet initial de ce post :

Citation de: Tetu.com
France (Homoparentalité)
Le comité national d'éthique ne s'oppose pas à l'adoption par les couples homosexuels    

La nouvelle fut un peu éclipsée par la publication des conclusions de la mission parlementaire sur la famille. Pourtant, le dernier avis (n°90) du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) portant sur l'«accès aux origines, anonymat et secret de la filiation», est intéressant à plus d'un titre. Après quatre ans de réflexion, le CCNE, organe consultatif, a tenté de répondre à plusieurs questions telles que le secret de la filiation, l'anonymat des dons de gamètes voire d'embryons et, enfin, la question de l'accès aux origines, notamment pour les enfants nés sous X. Il revient ainsi sur l'adoption et estime que l'adoption étant ouverte aux célibataires, il n'y a aucune raison de ne pas l'ouvrir aux couples homosexuels. Le CCNE reste néanmoins sur un entre-deux: il préconise en matière d'adoption de «porter un regard généreux et ouvert sur le statut d'un enfant élevé par un couple homosexuel, qui doit être considéré comme n'importe quel enfant, élevé par des parents», mais sans que cela signifie «un encouragement à créer ou à susciter un nouvelle norme». Il écrit également que «plutôt que d'encourager à une situation de multiparentalité ou d'homoparentalité, il faut tout faire pour que le regard porté sur les enfants vivant dans une telle situation soit dénué d'un regard critique ou discriminant de la société». Par ailleurs, il continue à ne pas vouloir ouvrir la procréation médicalement assistée aux lesbiennes ainsi qu'aux femmes seules, estimant que «l'AMP a toujours été destinée à résoudre un problème de stérilité d'origine médicale et à contourner un risque de transmission de maladies, et non à venir en aide à une préférence sexuelle ou à un choix de vie sexuelle». Le CCNE refuse donc d'ouvrir l'AMP à ces femmes, car selon lui, dans ce cas, «la médecine serait simplement convoquée pour satisfaire un droit individuel à l'enfant». Enfin le CCNE préconise de poursuivre la réflexion sur la maternité de substitution, système légal dans quelques pays afin de résoudre la question de la filiation des enfants nés par ce moyen, tout en continuant à justifier son refus de ce type de pratiques.

par Emmanuelle Cosse

Une demi bonne nouvelle en fait, car cela peut ouvrir une possibilité pour l'adoption Smile

Citation de: Tetu.com
France (Politique)
GayLib veut faire bouger la droite    

Le mouvement des homos de l'UMP, GayLib, invite à signer une pétition intitulée «Homos, hétéros : Mêmes droits, mêmes devoirs !» afin de dénoncer l'attitude d'une partie des parlementaires de la majorité, et plus particulièrement la stratégie de l'entente entre des sénateurs et députés UDF et UMP visant à dénoncer toute avancée dans la reconnaissance des couples homosexuels. «Nous sommes des citoyens de la République, homosexuels et hétérosexuels. À ce titre, nous ne voulons plus que les gays soient considérés comme des citoyens de seconde zone», peut-on y lire. GayLib souhaite réagir à cette «droite réactionnaire» et espère que sa pétition permettra que les revendications du mouvement (notamment le mariage et l'adoption par les couples homos) soient reprises par Nicolas Sarkozy.

par Emmanuelle Cosse

Finalement il y a pas mal de bonnes volontés aussi à droite (ce qui est somme toute normal)

Soubi, vivement l'égalité de tous les droits Bounce
« Dernière édition: 31 Janvier 2006, 13:54:22 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
sasuke
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 225



Voir le profil WWW
« Répondre #9 le: 12 Fvrier 2006, 18:06:08 »

Pour ceux qui croit encore que l'homosexualité n'est pas naturelle (ben oui malheuresement de telles personnes existe encore)

Je voulais juste dire que l'hommosexualité etait encore il y a peu reconnue comme maladie mental dans notre pays. Et si ca ne tiendrait qu'a moi, ca saurait encore le cas.

Sasuke, contre la mariage gay, contre l'adoption pour les couples gay et a la limite de l'homophobie.
Journalisée

une âme forgée dans l'acier,
un destin noyé dans le sang !
jbdfg
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 50


Voir le profil
« Répondre #10 le: 12 Fvrier 2006, 19:44:44 »

Pour ceux qui croit encore que l'homosexualité n'est pas naturelle (ben oui malheuresement de telles personnes existe encore)


Sasuke, contre la mariage gay, contre l'adoption pour les couples gay et a la limite de l'homophobie.

soit c'est du trollage/flammage gratuit ....... soit ce thread vas partir en sucette ...

sinon pour rester dans le sujet :

Voila mon control V :
Sasuke, contre la mariage gay, contre l'adoption pour les couples gay et a la limite de l'homophobie

etonnant  Confused

jbdfg plutot partisan du "chacun fait ce qu'il veut, je m en fout royalement  Mr. Green"
Journalisée
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #11 le: 12 Fvrier 2006, 23:07:37 »

soit c'est du trollage/flammage gratuit ....... soit ce thread vas partir en sucette ...
Je veille au grain. D'ailleurs au prochain débordement je sévie et j'efface :p

Je voulais juste dire que l'hommosexualité etait encore il y a peu reconnue comme maladie mental dans notre pays. Et si ca ne tiendrait qu'a moi, ca saurait encore le cas.
C'était il y a plus de 20 ans (Merci Mitterand ).
Je pourrais argumenter dessus en partant de  mon propre cas (ben oui c'est celui que je connais le mieux), de cas présent dans le règne animale, et grâce est des considérations théoriques qui te montreront l'homosexualité est tout à fait naturelle. De plus en partant de ton postulat de base je peux donc aussi affirmer que l'on peut aussi considérer l'hétérosexualité comme un maladie mentale (après tout cela dépend du point de vue).
De même je pourrais te sortir des 10aines d'études psychologique montrant que les homos sont d'aussi bon parents que les hétéros (le contraire aurait été incompréhensible et étonnant) et que l'enfant élevé est aussi épanoui psychologiquement que n'importe quel autre enfant.
Mais je ne le ferais pas car je sais par avance que cela ne te fera pas changer d'avis sur la question, donc je ne perdrais pas mon temps à essayer de le faire.

Et à mon avis on ne s'entendra jamais sur ce sujet.

Soubi, qui réprimera tout débordement Twisted Evil
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Jess
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 837



Voir le profil WWW
« Répondre #12 le: 13 Fvrier 2006, 08:35:34 »

Je voulais juste dire que l'hommosexualité etait encore il y a peu reconnue comme maladie mental dans notre pays. Et si ca ne tiendrait qu'a moi, ca saurait encore le cas.

Sasuke, contre la mariage gay, contre l'adoption pour les couples gay et a la limite de l'homophobie.
On va espérer que c'est du bachage au second degré Wink

Sinon, au cas où, je rappelle qu'il existe désormais des lois pour interdire et *réprimer* ce genre de discours (maladie mentale + homophobie). Un parlementaire a été condamné récemment pour propos diffamatoires (il déclarait que le comportement homosexuel était "inférieur" à l'hétérosexualité) et c'est une bonne chose, à mon avis.

--- Jess, pour les caricatures mais contre le trash-talking Mr. Green
Journalisée

Dessinateur pour Neo-Token.
Zmx
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4835



Voir le profil
« Répondre #13 le: 13 Fvrier 2006, 08:50:15 »

il déclarait que le comportement homosexuel était "inférieur" à l'hétérosexualité

Il me semble qu'ils avait déclaré qu'ils etais "moins utiles pour l'humanité", et que s'il n'y avais que des homo on n'aurait plus d'avenir.
Phrase voulant simplement dire qu'un couple homo c'est quand meme vachement fertil qu'un couple hétéro Very Happy

Apres j'suis comme jbdfg, chacun sa life (et puis ça fait plus de fille de libre ^^)
Journalisée
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #14 le: 13 Fvrier 2006, 09:10:16 »

On va espérer que c'est du bachage au second degré Wink

Perso j'en doute vraiment

il déclarait que le comportement homosexuel était "inférieur" à l'hétérosexualité

Il me semble qu'ils avait déclaré qu'ils etais "moins utiles pour l'humanité", et que s'il n'y avais que des homo on n'aurait plus d'avenir.
En fait il a déclaré les 2,  comme ça il n'y a pas de jaloux Mr. Green
Pour ce qui est de la comdamnation de ce célèbre parlementaire (article sur la colonisation, rapporteur de la loi DADVSI, ...), vous pouvez regarder ICI (lien vers un de mes posts sur topic Mr. Green -en page 11 pour être plus précis-).

Soubi, veillant au grain devant son PC
« Dernière édition: 13 Fvrier 2006, 09:21:09 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Pages: [1] 2 3 ... 7   Haut de page
Imprimer
Solomoxen - Le site du Type 1 Français Communauté Discussion (Modérateur: XIII) Fil de discussion: De l'homosexualité [Was : 2 ans de perdu pour la France]
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines | cartes magic à l'unité : magic bazar XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Carte Magic the Gathering - boutique magic - Carte magic a l'unite - Accessoires magic l'assemblee - Nouveautes Magic - Edition Magic the gathering