De l'homosexualité [Was : 2 ans de perdu pour la France]
               Magic Bazar
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
09 Mai 2021, 23:30:11

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Vous cherchez une carte?

AccueilAccueil AideAide RechercherRechercher CalendrierCalendrier Ligue Ligue Chat Chat (0) Identifiez-vousIdentifiez-vous Inscrivez-vousInscrivez-vous
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 7   Bas de page
Imprimer
Auteur Fil de discussion: De l'homosexualité [Was : 2 ans de perdu pour la France]  (Lu 30578 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Yoann
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 265


Voir le profil
« Répondre #45 le: 17 Fvrier 2006, 19:59:29 »

Bon bah puisqu'on parle d'homosexualité... moi je voie pas du tout comment on peut être attiré par une personne du même sexe.

Bah oui, je voie une fille devant moi, de dos par exemple, forcément mes yeux vont descendre pour regarder, alors qu'avec un gars je n'y porterai même pas attantion.
Forcément, une fille qui se déshabille devant moi ça me fera toujours de l'effet alors qu'un gars je le regarderais pas.

Et quand  je lis que l'homosexualité provient de l'enfance et de problèmes relationnels avec les parents, je comprends pas non plus.

Après, on peut me répondre que voire un homme nu et exité m'écoeurera parceque la société est comme cela et que ma réaction n'est due qu'a un ajustement socio-culturel, mais cela ne suffit pas.... si ?

Subaru, comment t'as su que tu étais homo ? ça te fait rien une fille ?
Journalisée
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #46 le: 17 Fvrier 2006, 21:12:19 »

Bon bah puisqu'on parle d'homosexualité... moi je voie pas du tout comment on peut être attiré par une personne du même sexe.
C'est un peu normal vu que tu ne l'es pas Mr. Green

Et quand  je lis que l'homosexualité provient de l'enfance et de problèmes relationnels avec les parents, je comprends pas non plus.
Ca tombe bien car c'est faux et archi-faux
Cela ne provient que du discours de personnes homophobes cherchant à tout prix à expliquer notre comportement par la psychologie et/ou la psychatrie (qui a dit Tony Anatrella ? Evil or Very Mad il représente à lui seul toute l'homophobie de la chrétienté, de plus c'est un prètre ET psychiatre, deux occupations qui me semble incompatible car le raisonnement du psychiatre sera influencé par la vision du prètre)

Après, on peut me répondre que voire un homme nu et exité m'écoeurera parceque la société est comme cela et que ma réaction n'est due qu'a un ajustement socio-culturel, mais cela ne suffit pas.... si ?
Non ce n'est pas la société qui est comme ça, c'est juste que cela ne te convient pas :p

Subaru, comment t'as su que tu étais homo ? ça te fait rien une fille ?
Pour répondre dans l'ordre :
1°) Comment je l'ai su ? je ne sais pas quoi répondre d'autre que c'est en en prenant conscience que je l'ai su en effet on se rend compte naturellement si on est plus attiré sentimentalement et sexuellement par l'une ou l'autre moitié de l'humanité Mr. Green Une fois ce fait intégrer la majorité décide de la vivre et d'être ainsi en accord avec sa personnalité, alors qu'un plus petit nombre préfère rentrer "dans le droit chemin" Evil or Very Mad , comme le dirait certains homophobes, de l'hétérosexualité soit à cause de la pression sociale, familliale, ... soit tout simplement car il nie cette partie de leur personnalité qui les dérange.
2°) La réponse est simple : Non Bounce

Soubi, dialoguant utilement  Twisted Evil
« Dernière édition: 17 Fvrier 2006, 21:18:45 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
despon
Modérateur global
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2316



Voir le profil WWW
« Répondre #47 le: 17 Fvrier 2006, 22:46:11 »

Il est à la fois interessant et intrigant de voir depuis déjà quelques temps l'intérêt grandissant de tout le monde pour défendre les minorités et les personnes subissant des actes discréminatoires.

Ces actes sont très bien car ils se veulent comme objéctif de rétablir une certaine forme d'égalité. Là où je trouve pour ma part qu'il y a un problème, c'est l'obscession de personnes encers une idée. Autant, je trouve ça dégueulasse que:
- les arabes ou noirs puissent pas trouver d'appartement aussi facilement qu'un blanc
- que des tombes juives se fassent taggés dans les cimetieres
- que des millions de gens soient tués pour une histoire de "race"
- que les gais ne puissent pas vivre sans être montré du doigt et se sentir mal vis à vis de celà
- que les femmes touchent moins qu'un homme en travaillant autant.
etc...
Toutes ces choses là sont de réels problèmes de notre société mais les idées contrires à celà sont également, à mon avis, très problématique.

-Je ne peux pas supporter les féministes enragées pronant la supériorité des femmes. ces femmes là sont plus marrantes que dangereuses mais ne cherchent réellement que le conflit ne se souciant plus des problèmes de salaire...etc
-Les scandales sur des problèmes de discréminations FICTIFS.
-De la même façon, le racime dont font preuves certaines personnes de couleur envers les blancs. Au final, on rencontre une réelle haine des deux côtés et défendre tous les étrangers parce qu'ils sont victimes de discréminations, c'est trop facile.
-Je suis désolé de choquer mais pour moi, les voitures qui brulent est la preuve d'acte criminel de gamins mals dans leur peau. Alors oui, les étrangers ont été mal traîtés et oui, la plupart des gens qui vivent dans des locaux pourris sont à plaindre, mais NON, ce n'est pas pour ça qu'il faut cramer des bagnoles. Surtoput que la plupart des bagnoles cramés sont statiistiquement du à des arnaques à l'assurances ou des gamins de 14ans qui ne comprennent rien aux galères de leur parent et de leur statut d'immigrés.

-Pour continuer dans le même sens, il me semble également déplacé de venir dire que la France a perdu 2 ans sur une loi contre l'adoption des enfants par un couple gai (pas le même impact que les exemples cités avant, mais un peu du même ordre quand même). Oui, les gais n'ont malheureusement pas le même staut que les hétéro et c'est souvent dommage, mais autorisé l'adoption d'un enfant par un couple gay peut entraîné des problèmes psychologiques non identifiés. On ne confie pas la vie d'un enfant comme ça. Lorsque l'on connaît les conséquences parfois désastreuse chez certains enfants d'un silmple divorce, je n'ose même pas imaginés les conséquences de trouver 2 parents du même sexe. mais surtout de vivre à l'école, dans la rue et dans la vie de tous les jours avec le regard qu'on les autres sur ces parents.. Ce même regard dont les gays se plaignent et que je comprends. Pourquoi adopter un enfant pour qu'il subisse ce même regard et discrémination?

Oui, la vie est injuste mais l'adoption d'un enfant par un couple gay ne peut pas actuellement se faire "normalement", non pas parce que les gays ne sont pas comme les hétéro mais parce qu'ils ne le sont pas aux yeux des autres et que cet enfant en souffrira.
Le bonheur d'un couple gay ne me semble pas plus important que le bien être d'un enfant.

Pour tous ces exemples où l'égalité des chances, de salaire, de facilités de vie ou autres ne sont pas respectés, il ne faut pas partir dans tous les sens en se revoltant de tout. Certes, les politiciens sont souvent corrompus et hors réalité maiis faire balancé la balance du coté inverse de la situation actuelle (pour les femme et le racisme principalement), bah c'est pas mieux.
De la même façon pour le problème de l'adoption, il faut prendre son mal en patience et essayer de faire changer les mentalités en discutant (meme si c'est difficile dans ce pays).

Il faut du temps à tout, et j'avoue être encore "dégouté" de voir deux hommes s'embrasser( je sais ne pas etre le seul)., meme si ça ne me dérange pas. Alors avant de changer les lois, il faudrait penser aux mentalités afin que ces lois puissent exister.

Dernière chose:
-Le complexe d'Oeudipe existe depuis toujours et ce, quelque soit le société. Il me parait donc logique qu'un enfant éduqué par un couple gay est plus de chances de devenir gay, par la suite. non?
Si quelqu'un peut me prouver le contraire je suis preneur.


J'espère m'etre fait comprendre et avoir expliqué pourquoi certains sont contre l'adoption des couples gays.
Journalisée

Tout magic au meilleur prix: www.magicbazar.fr

Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #48 le: 18 Fvrier 2006, 09:26:07 »

-Pour continuer dans le même sens, il me semble également déplacé de venir dire que la France a perdu 2 ans sur une loi contre l'adoption des enfants par un couple gai (pas le même impact que les exemples cités avant, mais un peu du même ordre quand même).
Une première chose il ne s'agit pas d'une loi mais d'une commission d'enquète, c'est-à-dire un avis donné par des parlementaire au gouvernement.

Ensuite je veux bien reconnaitre que le titre du post initial était peut-être mal choisi mais cela reflété mon humeur du moment c'est à dire à la fois déçu et révolté. En effet tout le monde (les députés de l'Assemblé Nationale, le gouvernement, les média, les associations) avait laissé entendre que cette commission serait révolutionnaire alors qu'au bout du compte il n'y a STRICTEMENT aucun changement sur les questions posées. De plus les propositions faîtes par la commission auprès du ministre de la Justice pour l'amélioration du PACS correspondent en tout point à celles qui avait été étudiés par ce même ministre il y a de cela 2 ans, d'où justement ma référence aux 2 ans de perdus, car la gouvernement n'avait cessé qu'il attendrait le rapport de la commission pour proposer une amélioration du PACS qui en fait aurait pu avoir lieu, comme on vient de le voir, il y a 2 ans).
De plus cette commission n'est pas en accord avec elle-même en effet elle base sa réfléxion sur le tryptique "Père, Mère, Enfant" pour refuser l'adoption aux couples homosexuels. Alors qu'en suivant la même logique on devrait aussi refuser l'adoption aux célibataires, or justement celle-ci propose aussi de conserver l'adoption pour les célibataires (elle n'est pas à une contradiction près ).

De plus il faut aussi rappeler que plus de 200 000 enfants français sont actuellement élevé par des couples homosexuels et pour eux rien n'a été proposé alors que le cadre juridique actuel ne leur est pas du tout adapté (notamment au niveau des droits parentaux).

Enfin la commission justifie son refus de l'ouverture au mariage par le fait que le mariage est : "un cadre exigeant de droits et de devoirs conçu pour permettre l'accueil et le développement harmonieux de l'enfant", or à défaut de mariage on demande au moins autant de droit que le couples mariés (en faisant totalement abstraction de l'adoption dans un premier temps), mais cela n'a pas été entendu Sad En fait cela vient surtout du fait que la mariage civil porte le MÊME nom que le mariage religieux et une certaine partie de la classe politique au pouvoir (influencé par leur origines religieuses) ont la convition que touché au mariage civil dénaturerait le mariage religieux (à cause des noms trop proche), tout aurait été à mon avis plus simple si le mariage civil portait le nom d'union civile afin de le détacher complètement de son pendant religieux.

Pour finir je citerai Jean-Louis Debré, Président de l'Assemblée Nationale :
Citation
Est-il possible de faire comme si l'on ne voyait rien ? [...] Ce serait plus commode, sans doute, mais pas très courageux [...] Il est temps de réfléchir ensemble, majorité et opposition confondues, à ces évolutions de notre société, avant que la passion ne domine trop la raison [...] (je ne veut pas) que l'on se retrouve dans la même situation que pour le pacs, où nous avons pris position avant tout en fonction d'une opposition droite-gauche. Sincèrement, je le regrette. Je crois que nous n'avions pas suffisamment réfléchi en amont.
Et bien on pourra dire qu'il n'a pas était entendu par les députés de la majorité car ici on a bien eu une opposition droite-gauche (la majorité de droite de cette commission a voté pour l'adoption du rapport finale, alors que les députes de gauche membres de la commission n'ont pas voté car cela ne servait à rien).

Oui, les gais n'ont malheureusement pas le même staut que les hétéro et c'est souvent dommage, mais autorisé l'adoption d'un enfant par un couple gay peut entraîné des problèmes psychologiques non identifiés.
La grande majorité des études psychologiques menées sur le sujet depuis un peu plus de 30ans en Occident montrent justement le contraire, c'est à dire qu'il n'y a pas de différence sur le plan psycho entre un enfant élevé par un couple homo et un enfant élevé par un couple hétéro.

mais surtout de vivre à l'école, dans la rue et dans la vie de tous les jours avec le regard qu'on les autres sur ces parents.. Ce même regard dont les gays se plaignent et que je comprends. Pourquoi adopter un enfant pour qu'il subisse ce même regard et discrémination?

Oui, la vie est injuste mais l'adoption d'un enfant par un couple gay ne peut pas actuellement se faire "normalement", non pas parce que les gays ne sont pas comme les hétéro mais parce qu'ils ne le sont pas aux yeux des autres et que cet enfant en souffrira.
Dans ce cas pourquoi un homo célibataire à le droit d'adopter alors qu'un couple homo n'en a pas le droit ??
En effet à mon sens un enfant arrivera toujours à mieux se développer dans un couple qu'auprès d'un parent célibataire et ce pour plusieurs raisons :
1°) Il recevra plus deux fois d'amour
2°) Financièrement les revenus d'un couple sont plus "confortable" que ceux d'un célibataire, le couple sera donc plus à même de subvenir financièrement aux besoins de l'enfant
3°) Le regard de la société est quand même plus indulgent vis à vis d'un couple homo stable (qui est une preuve d'amour et de bonheur) que d'un célibataire homo
...
La solution serait-elle donc de supprimer l'adoption pour les célibataires ?? la réponse est clairement non car cela équivaudrait à un retour en arrière énorme au niveau de la morale de notre société (ie seul les couples hétéro seraient "stable" pour élever un enfant, ce qui jeterais l'opprobe sur toute les familles mono-parentales issues d'un divorce)

Le bonheur d'un couple gay ne me semble pas plus important que le bien être d'un enfant.
[...]
De la même façon pour le problème de l'adoption, il faut prendre son mal en patience et essayer de faire changer les mentalités en discutant (meme si c'est difficile dans ce pays).
Dans ce cas les mentalités Belge, Espagnole et Anglaise ne sont pas très différentes de la notre (car culturellement et historiquement très proche) dans ce cas pourquoi eux ont légaliser l'adoption pour les couples homos est pas nous ??
Le réponse n'est pas à chercher au niveau des mentalités mais plus au niveau des hommes politiques de notre pays qui ne veullent pas aller de l'avant (cette commission l'as prouvé) et, pour la majorité actuelle, qui sont issue d'une culture très catholique et donc réfractaire à l'égalité sociale et légale des personnes non-hétérosexuelle (cf Boutin, Vanneste pour les plus extrèmistes, et même Villepin ou Bayrou pour les plus "ouverts" et en ne citant que les plus connus)

Sinon pour ce qui est de la discussion dont tu parles, c'est principalement le but de mes interventions ici (et même avant sur le sujet Control + V) Wink

Il faut du temps à tout, et j'avoue être encore "dégouté" de voir deux hommes s'embrasser( je sais ne pas etre le seul)., meme si ça ne me dérange pas. Alors avant de changer les lois, il faudrait penser aux mentalités afin que ces lois puissent exister.
Justement des sondages de l'opinion publique montrent que les français sont relativement ouvert sur ce genre de question et que les mentalités (là encore il s'agit de la majorité car il serait utopique de penser que tout le monde l'acceptera) semblent être prètes pour une évolution de la loi.

Dernière chose:
-Le complexe d'Oeudipe existe depuis toujours et ce, quelque soit le société. Il me parait donc logique qu'un enfant éduqué par un couple gay est plus de chances de devenir gay, par la suite. non?
Si quelqu'un peut me prouver le contraire je suis preneur.
Oui toutes les études psychologiques sur le sujet montrent justement que l'orientation sexuelle des parents n'influe en rien celle de leur(s) enfant(s).

D'ailleurs à ce sujet je peux vous proposer la lecture de bon article québécois intitulé Le développement des enfants de parents homosexuels comparé à celui des enfant de parents hétérosexuelset dont le texte se trouve ICI (il fait 11 pages). C'est avant tout une synthèse commentée des étude menées jusqu'en 1994 (date de publication de l'article).

Soubi, expliquant son point de vue

PS:
Citation
J'espère m'etre fait comprendre et avoir expliqué pourquoi certains sont contre l'adoption des couples gays.
Du moment que c'est fait calmement et avec du respect pour ses interlocuteurs (comme c'est le cas ici), ça me va Smile
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
adrienger
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4325



Voir le profil
« Répondre #49 le: 18 Fvrier 2006, 11:02:42 »

Citation
De plus il faut aussi rappeler que plus de 200 000 enfants français sont actuellement élevé par des couples homosexuels et pour eux rien n'a été proposé alors que le cadre juridique actuel ne leur est pas du tout adapté (notamment au niveau des droits parentaux).

tu les sorts d'ou tes chiffres?
il y a des chiffres officiels sur la communauté gay?

Citation
Justement des sondages de l'opinion publique montrent que les français sont relativement ouvert sur ce genre de question et que les mentalités (là encore il s'agit de la majorité car il serait utopique de penser que tout le monde l'acceptera) semblent être prètes pour une évolution de la loi.

je connais ce sondage mais je n'y ai jamais cru...les gens voullaient probablement se déclarer ouvert d'esprit mais au final ilss sont probablement contre!

faut voter vert en 2007 pour pouvoir se marrier et aller feter ca en enchainant les joints!  Laughing
enfin, votez util plutot  Twisted Evil
Journalisée

Site de la Team GT

on me signale que life n'a pas géré phage hier a clichy  Laughing

Ca remballe contre aggro et combo, ça marche pas génial contre un jeu controle bien joué, mais je ne pense pas que ce soit complètement pourri non plus.
OnZeMoon
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 228


Voir le profil
« Répondre #50 le: 18 Fvrier 2006, 11:58:34 »

A mon avis, les problèmes liés à l'adoption des couples gays vient de l'idée que peuvent se faire les gens d'un couple gay. Un des clichés communs est que les couples gays ont des tendances frivoles et volages et ces personnes ont du mal à s'imaginer qu'ils puissent y avoir des ménages gays qui se comportent "normalement" tel un couple hétéro. Beaucoup de personnes ont, je pense, l'image du couple gay un peu foufou style cage aux folles.

J'avoue que peut-être, j'aurai encore cette image si moi-même je ne connaissais pas un couple gay et pourtant quand on les voit, personne ne pourrait se douter qu'ils sont gays (à titre personnel il m'a fallu un an pour me rendre compte qu'ils étaient ensemble). Aujourd'hui, ça doit faire 10 ans qu'ils sont ensemble, ils gagnent très bien leur vie et sont "normaux" et je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils seraient parfaitement capables d'élever un enfant qui serait par la suite "équilibré". Mais comme le souligne despon, il y'a fort à parier que cet enfant aura à subir plusieurs vannes dans les cours de récré, à propos du fait que ses parents sont gays. Donc de ce point de vue là, il est vrai que temps que le comportement des gens ne sera pas plus respectueux envers les gays, ils auront plus de mal à vivre leur quotidien sereinement.

Par contre ce qui me dérange un peu actuellement chez les gays, c'est le côté "fashion" d'être gay. Je ne sais pas si ça vient de moi, mais j'ai l'impression que beaucoup de gens se réclament actuellement gays parce qu'ils prennent ça comme un phénomène de mode. Genre on est gays parce que c'est à la mode. Il va de soi que pour ce genre de personnes, je suis contre l'adoption d'un gosse.

Pour conclure, je dirai que quand bien même je suis assez ouvert d'esprit et complètement tolérant de ce point de vue là, j'ai quand même beaucoup de mal à voir deux hommes s'embrasser (par contre 2 filles ça me gêne pas du tout). Ca peut paraitre con mais comme Despon, j'ai une sorte de "dégoût", d'ailleurs mes amis gays le savent, on en a parlé ensemble et bien que ça les surprenne, ils coinçoivent parfaitement mon point de vue, mais on a pas réussi à expliquer le pourquoi du comment de ce ressentiment.
« Dernière édition: 18 Fvrier 2006, 12:00:52 par OnZeMoon » Journalisée
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #51 le: 18 Fvrier 2006, 12:15:35 »

Citation
De plus il faut aussi rappeler que plus de 200 000 enfants français sont actuellement élevé par des couples homosexuels et pour eux rien n'a été proposé alors que le cadre juridique actuel ne leur est pas du tout adapté (notamment au niveau des droits parentaux).

tu les sorts d'ou tes chiffres?
il y a des chiffres officiels sur la communauté gay?
Mes chiffres sont issus d'une estimation faite par l'Association des Parents Gays et Lesbiens à partir des statistiques de L'INSEE et d'un institut national de démographie dont le nom m'échappe. L'APGL va même plus loin en avançant le nombre de 250 000 à 300 000 enfants concerné.
De plus le Quotidien du médecin daté du 24/10/2005 avance le nombre de 100 000 couples homoparentaux, la moyenne française étant de 2 enfants par couple on peut sans trop se tromper faire une estimation à 200 000 enfants. DE plus ce même quotidien donne le nombre d'études de psycho sur l'homoparentalité qui est supérieur à 200 et toutes vont dans le même sens Very Happy

faut voter vert en 2007 pour pouvoir se marrier et aller feter ca en enchainant les joints!  Laughing
enfin, votez util plutot  Twisted Evil

Plutôt PS car les Verts n'ont pas beaucoup de chance de gagner.
Le problème étant qu'au PS 2 des candidats potentiels sont contre (Ségo et Lionel) par contre point positif 3 des 4 motions (dont la motion Hollande) ont inclus ces revendications dans leur texte Very Happy

Pour conclure, je dirai que quand bien même je suis assez ouvert d'esprit et complètement tolérant de ce point de vue là, j'ai quand même beaucoup de mal à voir deux hommes s'embrasser (par contre 2 filles ça me gêne pas du tout). Ca peut paraitre con mais comme Despon, j'ai une sorte de "dégoût", d'ailleurs mes amis gays le savent, on en a parlé ensemble et bien que ça les surprenne, ils coinçoivent parfaitement mon point de vue, mais on a pas réussi à expliquer le pourquoi du comment de ce ressentiment.
Remarque d'après ce que j'ai entendu dire c'est la même chose du coté de la majorité des nana qui ne sont pas géner par 2 homme s'embrassant alors que généralement quand ce sont deux filles elle ne peuvent pas le supporter.

Soubi, et maintenant à table  Mr. Green
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Lionceau
Modo
**
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3189



Voir le profil
« Répondre #52 le: 18 Fvrier 2006, 12:43:50 »


Le problème étant qu'au PS 2 des candidats potentiels sont contre (Ségo et Lionel)

lionel jospin? il revient? desolé du hors sujet mais j avoue ma surprise.
Journalisée

Carpe diem Wink
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #53 le: 18 Fvrier 2006, 13:29:04 »


Le problème étant qu'au PS 2 des candidats potentiels sont contre (Ségo et Lionel)

lionel jospin? il revient? desolé du hors sujet mais j avoue ma surprise.
En tout cas beaucoup de personne le donne comme étant sur le retour et qu'il soit candidat à la candidature n'étonnerait à mon avis personne

Et pour terminer mon précédent message :

A mon avis, les problèmes liés à l'adoption des couples gays vient de l'idée que peuvent se faire les gens d'un couple gay. Un des clichés communs est que les couples gays ont des tendances frivoles et volages et ces personnes ont du mal à s'imaginer qu'ils puissent y avoir des ménages gays qui se comportent "normalement" tel un couple hétéro. Beaucoup de personnes ont, je pense, l'image du couple gay un peu foufou style cage aux folles.

J'avoue que peut-être, j'aurai encore cette image si moi-même je ne connaissais pas un couple gay et pourtant quand on les voit, personne ne pourrait se douter qu'ils sont gays (à titre personnel il m'a fallu un an pour me rendre compte qu'ils étaient ensemble). Aujourd'hui, ça doit faire 10 ans qu'ils sont ensemble, ils gagnent très bien leur vie et sont "normaux" et je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils seraient parfaitement capables d'élever un enfant qui serait par la suite "équilibré". Mais comme le souligne despon, il y'a fort à parier que cet enfant aura à subir plusieurs vannes dans les cours de récré, à propos du fait que ses parents sont gays. Donc de ce point de vue là, il est vrai que temps que le comportement des gens ne sera pas plus respectueux envers les gays, ils auront plus de mal à vivre leur quotidien sereinement.
Ton témoignage ici montre et justifie, pour moi, la volonté et la nécessité d'être un minimum "visible" afin que tout le monde comprenne que nous sommes des personnes "normales" (en même temps la normalité est une notion tellement floues mais on se comprends Smile ) et ainsi faire avancer la mentalité du reste de la population vers l'acceptation totale de notre status de citoyen à part entière et ainsi à faire évoluer les lois dans ce sens car ce sont justement elles qui nous empèchent de vivre notre citoyenneté comme on le voudrait. D'où aussi l'importance, pour moi, de tel sujet sur le forum (d'ailleurs je viens de le déplacer pour une section plus appropriée car MAR ne lui correspond plus Wink )

Par contre ce qui me dérange un peu actuellement chez les gays, c'est le côté "fashion" d'être gay. Je ne sais pas si ça vient de moi, mais j'ai l'impression que beaucoup de gens se réclament actuellement gays parce qu'ils prennent ça comme un phénomène de mode. Genre on est gays parce que c'est à la mode. Il va de soi que pour ce genre de personnes, je suis contre l'adoption d'un gosse.
Là c'est un problème car ceux qui se dise gay pour être "à la mode" comme dit ne feront que nous desservir car c'est justement ceux là qui font passer cela pour une mode.
Pour ma part je n'en connais aucun de ce genre là Smile et je n'espère pas en connaître car s'ils se disent homo pour être à la mode cela est similaire, à mon avis, à jouer avec les sentiments des personnes qui peuvent tomber amoureuses d'eux.
De plus c'est aussi en parti à cause d'eux que l'on passe pour des personnes ne pouvant pas avoir de relations stables car ceux-ci ne cherche pas à s'attacher mais juste à coucher car tel que tu le présente et tel que je le conçois ceux-ci ne voient que la partie sexuelle sans prèter attention aux sentiments.

Soubi, qui vient de finir de manger
« Dernière édition: 18 Fvrier 2006, 22:02:59 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
fury
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 573


Voir le profil
« Répondre #54 le: 20 Fvrier 2006, 18:31:40 »

Oui toutes les études psychologiques sur le sujet montrent justement que l'orientation sexuelle des parents n'influe en rien celle de leur(s) enfant(s).

Si, en l'état actuel des connaissances, cette assertion est quasi certaine, je suis beaucoup moins sûr qu'avoir des parents homosexuels (hommes ou femmes) n'engendre pas un développement différent chez l'enfant. L'enfant naît naturellement de la mère, et a par essence une relation fusionnelle avec elle. Le père, quand à lui, travaille à détacher l'enfant de la mère en l'émancipant, affectivement parlant (d'où le rôle de "socialisation" qu'on lui prête). C'est en effet vers 2 ou 3 ans que l'enfant commence à différencier le monde des deux sexes, que nous savons très différent (tant sur le plan purement sexuel que sur le fonctionnement du cerveau humain masculin et féminin). Ce phénomène, on le sait, se retrouve chez nombre de mammifères.

Il serait naïf de croire qu'un enfant qui naît dans un couple homosexuel obéirait à cette logique. Serait-ce pire ? Mieux ? Je ne sais pas et rien ne le montre. En revanche, il est clair que le développement ne peut plus s'assoir sur une relation fusionnelle d'un sexe et son émancipation progressive effectuée par l'autre sexe, dans la mesure où la différenciation sexuelle n'apparaît plus clairement aux yeux de l'enfant. Sur quoi donc se fonde son développement ? Je ne sais pas.

Citation
D'ailleurs à ce sujet je peux vous proposer la lecture de bon article québécois intitulé Le développement des enfants de parents homosexuels comparé à celui des enfant de parents hétérosexuelset dont le texte se trouve ICI (il fait 11 pages). C'est avant tout une synthèse commentée des étude menées jusqu'en 1994 (date de publication de l'article).

Soubi, expliquant son point de vue
L'article ne prend en compte que des enfants qui sont déjà structurés (l'âge n'étant pas précisé, j'en déduis que les enfants ont déjà passé le cap fatidique des premières années de la vie), car issus de milieux hétérosexuels où les parents sont séparés ; donc finalement, il n'éclaire pas vraiment sur les différences de développement entre un enfant élevé dans un cadre classique hétérosexuel et un enfant qui n'aurait connu que l'homosexualité.

D'ailleurs, en matière d'études, ce n'est pas évident d'avoir quelque chose d'objectif, ne provenant ni de députés assis sur leurs convictions, ni de gens qui veulent revendiquer leur droit à l'adoption. Ajoutons qu'il est assez difficile de démontrer quoi que ce soit en la matière, dans la mesure où le développement est une alchimie complexe où les éléments explicatifs sont délicats à séparer.

Précision sur les origines de l'homosexualité. Rien ne dit que ce phénomène soit génétique. Un homosexuel a un génotype identique à un hétérosexuel. On connaît encore mal les activations de gènes interchromosomales, mais il semble dans l'état actuel de la recherche que la différenciation sexuelle ne se fasse que sur une seule paire de chromosomes (XY), que l'on connaît bien (car séquencée depuis quelques années), et rien n'indique de différences entre deux individus de comportement sexuel différent. Donc s'il n'est pas génétique, d'où vient ce phénomène ? Il semble - et là encore rien n'est prouvé - que ce comportement, comme les comportements violents mis en évidence chez les animaux, se construise dans l'enfance. Selon quels critères ? A ma connaissance, aucune étude ne permet de le définir clairement. Comme il était dit précédemment, la proportion d'homosexuels dans une population se retrouve quelle que soit la civilisation, la culture ou la latitude. De même chez les animaux.

En bref, on a encore des choses à savoir sur ce phénomène vieux comme le darwinisme (le phénomène, pas sa découverte).

Sur le sujet de l'adoption, sans pouvoir rien démontrer, je suis plutôt contre, dans la mesure où on maîtrise mal le développement de l'enfant dans ce cadre nouveau qu'est le couple homosexuel. Mais Soubi a raison, il faut être cohérent sur l'adoption effectuée par les célibataires : à mon sens, il est moins bien d'avoir un seul parent que deux. En bref, sur le sujet, la france devrait revoir ses choix de société.

[edit]Correction d'une balise [ /quote ] manquante
-S.
« Dernière édition: 20 Fvrier 2006, 20:09:32 par Soubi » Journalisée

fury
Bazaar - Mox Jet -Black - Duress - activation Bazaar qui défausse WG Dragon - Animate dead - Game...
Land - Mox Jet - Black Lotus - Duress - Voltaic Key - Time Vault - Game...
Black Lotus - Mox Jet - Abeyance - Bazaar qui défausse WG Dragon, Reanim - Game...
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #55 le: 02 Mars 2006, 16:24:29 »

Mon titre bien qu'il puisse paraitre choquant est totalement véridique et justifié par 3 évènements qui ont eu lieu durant ce dernier mois :

1°) Le porte-parole de l'UMP demandant l'exclusion du PS de Georges Frêche dont on entends beaucoups parler à cause de ses déclarations sur le harkis, alors que doit on le rappeler Christiant Vanneste a été condamné pour propos homophobe (donc racistes pour la loi) et cleui-ci est toujours membre de l'UMP (deux poids, deux mesures ??)

2°) La candidature confirmée par l'UMP de Françoise de Panafieu, une myhtomane invétérée (trucage de photo pour le journal de son arrondissement afin de faire croire qu'elle était présente à un évènement où elle n'est jamais allé -cf le Vrai Journal de dimanche dernier). Pourquoi cela à avoir avec l'homophobie me dirais-vous ? j'y viens avec cet article trouvé sur le net et qui prouve encore une fois le status de mythomane de cette charmante personne Surprised

Citation
Panafieu, candidate pas très friendly

C’est finalement Françoise de Panafieu qui sera (à moins de l’arrivée d’un ténor après les présidentielles de 2007) la candidate UMP aux municipales de 2008 contre Bertrand Delanoë. C’est elle qu’ont désigné les militants de l’UMP (à 40,69 %) lors des primaires pour incarner le visage de la "droite moderne" qu’elle entend conduire en tandem avec le député UMP Pierre Lellouche.

Adjointe au maire de Paris pendant plus de deux décennies, la députée-maire du XVIIème s’est souvent braquée contre les questions LGBT. Elle a dénoncé la présence du maire de Paris à la Marche des Fiertés et notamment voté contre le PaCS. Elle refuse toujours l’organisation de cérémonies de PaCS dans sa mairie. Elle a même refusé de débattre avec Gay Lib’, mouvement pourtant associé à l’UMP. Lors de sa campagne à l’investiture, "Minute" a raporté ce mot de la députée, jamais démenti, que Paris n’était plus dirigé par "un vrai mec".

Dans "Mon Paris gagnant" (1), Françoise de Panafieu avait entrepris de faire le procès en communautarisme de Delanoë en dénonçant la "centaine d’associations LGBT" qui seraient subventionnées par la ville. Elles ne sont que quinze. Mais à l’évidence, c’est déjà trop pour la candidate UMP qui compte parmi ses proches la conseillère UMP Edwige Antier très hostile aux revendications LGBT.

(1) éditions L’Archipel

Mis en ligne le 02/03/06

3°) Et enfin le pire de tout à mon avis vient des tout vient de l'assos des jeunes UMP de Sciences-Po Bordeaux qui ont comparé l'homosexualité à la pédophilie Sad Sad
Citation
IEP Bordeaux : Sarkozy et la Halde saisis

Suite aux propos homophobes tenus par des jeunes UMP de l’IEP de Bordeaux, Nicolas Sarkozy et la Halde ont été saisis par le Collectif contre l’homophobie de Montpellier.
"Les couples homosexuels ne peuvent prétendre à la parentalité au même titre que les couples hétérosexuels (…) Le rôle de la loi n’est pas de légaliser le social, car dans ce cas pourquoi ne pas légaliser la pédophilie, ça a toujours existé après tout ! Pourquoi pas ?". Ces propos, extraits du Journal des jeunes UMP (JUMP) de l’IEP de Bordeaux (février 2006), ont soulevé l’indignation du syndicat étudiant UNEF et du Mouvement des Jeunes Socialistes de Gironde qui a déposé plainte le 21 février pour diffamation et propos homophobes.

Les réactions se poursuivent et le Collectif contre l’homophobie de Montpellier envisage de faire de même et a déjà adressé un courrier à Nicolas Sarkozy en sa qualité de président de l’UMP. Il a aussi saisi la Haute Autorité de Lutte contre les discriminations. De son côté, l’association d’étudiants gay Wake Up envisage aussi de porter plainte.

Mis en ligne le 02/03/06
Il y a environ deux semaine ces mêmes jeunes ont fermé les commentaires à l'article devant les protestations de beaucoups d'internaute avant de supprimer TOUT les commentaires à l'article (mais en laissant l'article en ligne), puis seuelement une semaine après ils ont supprimés l'article en question (suite aux dépôts de plaintes pour homophobie justement).

Soubi, et c'est ce parti qui veut gouverner la France demain Sad On a vraiment du soucis à ce faire  Mad
« Dernière édition: 05 Mars 2006, 21:45:54 par Soubi » Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #56 le: 30 Mars 2006, 07:03:23 »

Citation de: Paru sur E-llico.com le 28/03/2006
Don du sang : l’exclusion des gays fait polémique

Après SOS Homophobie, Jean-Luc Romero, président des Elus locaux Contre le Sida a demandé à l’Etablissement Français du Sang de "lever l’interdiction systématique et discriminatoire faite aux homosexuels de donner leur sang".
Le 17 mars, Jean-Luc Romero, président des Elus locaux Contre le Sida a, une nouvelle fois, demandé au président de l’Etablissement Français du Sang (EFS) de "lever l’interdiction systématique et discriminatoire faite aux homosexuels de donner leur sang". Cette interpellation s’inscrit dans un mouvement plus général comme en témoigne la campagne de SOS Homophobie relayée par la Fédération des Centres LGBT.


Jean-Luc Romero appuie cette nouvelle demande sur l’avis rendu le 6 février 2006 par la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité. Un avis qui estime certes que "la décision d’exclusion (…) d’une personne paraît devoir être prise sur la base des risques liés à son comportement" mais considère qu’en l’état : "il n’y a pas de refus d’accès à un bien ou à un service". Cette décision ravit l’Etablissement Français du Sang qui n’en a pas la même lecture que Jean-Luc Romero. "Cette crispation autour des homosexuels nous agace un peu, explique Monsieur Ouazan d’EFS. Conformément au principe de précaution, de nombreux groupes sont exclus des dons de sang comme les personnes ayant séjourné en Guyane, celles ayant habité entre 1989 et 1996 en Grande-Bretagne [maladie de la vache folle], etc. et les homosexuels masculins. Dans ce dernier cas, ce sont les données épidémiologiques concernant le VIH, les résultats des enquêtes comme l’Enquête Presse gay indiquant une recrudescence des prises de risque qui conduisent à cette décision. Celle-ci est d’ailleurs conforme aux textes européens et sera bientôt réaffirmée par une décision de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. Je comprends bien la réaction d’homosexuels ayant des relations stables, ne prenant pas de risque, mais il n’est pas possible de faire autrement. Selon nous, il ne s’agit pas d’une discrimination. D’ailleurs, ceux qui nous interpellent ne disent jamais que les lesbiennes ne sont pas exclues des dons de sang, ce n’est donc pas l’homosexualité en soi qui pose problème. Enfin, il faut rappeler que si donner son sang est un devoir de citoyen, ce n’est pas un droit."

Jean-Luc Romero et SOS Homophobie demandent, pour leur part, "que le concept de populations à risques (…) soit remplacé par celui de conduites à risques". "Cela permettrait aux homosexuels de pouvoir donner leur sang tout en garantissant bien évidemment une sécurité maximale puisque les mêmes conditions seraient exigées pour les hétérosexuels et les homosexuels" estime Jean-Luc Romero.

Cet article fait suite à la suppression de cette même interdiction par le Portugal Smile
Et ce sont aussi des petites mesures comme celles-ci qui font de nous des citoyens de 2nde zone Sad (en plus de notre interdiction au mariage et à l'adoption).
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
despon
Modérateur global
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2316



Voir le profil WWW
« Répondre #57 le: 30 Mars 2006, 07:35:17 »

Citation
Don du sang : l’exclusion des gays fait polémique

Trop dur la vie Suby de ne pas pouvoir donner son sang Laughing Laughing

Statistiquement,  il y a proportionnellement plus de seropositifs gays que de seropositifs hétéro. Tout comme quand tu reviens d'Afrique, tu peux pas donner ton sang pendant 4 mois.
Ce n'est qu'une question de risques et le mec le dit trèsbien en disant qu'il prend les lesbiennes

Journalisée

Tout magic au meilleur prix: www.magicbazar.fr

jbdfg
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 50


Voir le profil
« Répondre #58 le: 30 Mars 2006, 07:46:41 »

Statistiquement,  il y a proportionnellement plus de seropositifs gays que de seropositifs hétéro. Tout comme quand tu reviens d'Afrique, tu peux pas donner ton sang pendant 4 mois.

donc il faudrait helas aussi interdire aux gens noirs de donner leur sang car en france statistiquement ils sont plus porteurs du virus (faut que je retrouve les chiffres). pourtant quelque chose me dit que cela ne sera jamais fait

bref ...
Journalisée
Soubi
Internaute
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 681



Voir le profil WWW
« Répondre #59 le: 30 Mars 2006, 07:53:04 »

Statistiquement,  il y a proportionnellement plus de seropositifs gays que de seropositifs hétéro. Tout comme quand tu reviens d'Afrique, tu peux pas donner ton sang pendant 4 mois.
Ce n'est qu'une question de risques et le mec le dit trèsbien en disant qu'il prend les lesbiennes

Là encore c'est une incohérence, car tout acte non-protégé est considéré comme acte à risque (ben oui le virus du VIH se trouve dans TOUTES les fluides corporelle), donc c'est bien un préjugé qui maintient encore cette interdiction infondée.
C'est pourquoi on devrait plutôt tenir compte des pratiques à risque, plutôt que de groupes à risque.
Journalisée

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Pages: 1 2 3 [4] 5 6 7   Haut de page
Imprimer
Solomoxen - Le site du Type 1 Français Communauté Discussion (Modérateur: XIII) Fil de discussion: De l'homosexualité [Was : 2 ans de perdu pour la France]
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines | cartes magic à l'unité : magic bazar XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Carte Magic the Gathering - boutique magic - Carte magic a l'unite - Accessoires magic l'assemblee - Nouveautes Magic - Edition Magic the gathering